Recherche


La nouvelle vie des anciens métiers

 Notre plus grand savoir-faire réside dans l’entretien et la remise en état d’anciens métiers.

C’est une équipe de six bonnetiers qui assure ces services.

 Remise en état de trois « Stibbe » trouvés dans une cabane abritant un poulailler. Ils datent du début du siècle dernier.  Nous avons installé un axe avec poulies et courroies en vue de leur remise en état de tricoter, car ces métiers ne possèdent pas de moteur.

métier Stibbe



Tricoteuse
Réglage d’une remmailleuse « Rosso » dite à l’aveugle.

Réglage d’une tricoteuse « Lonati » donnée par l'entreprise Jacquemard.

Ci-dessous, à gauche, Réglage d’un « Wild » tricoteuse brodeuse achetée par l’association dans une vente aux enchères.


Ci-dessous, à droite, réglage d’une tricoteuse  « San Giacomo» donnée par la société Olympia.

Tricoteuse-Brodeuse
Tricoteuse

Montage d’un métier chaîne « Karl Meyer » donné par l’entreprise  Barbara.

Mise en place des ensouples, passage des fils dans les passettes,

puis mise en service de ce métier fabriquant du tricot élastique.

Tricoteuse

Une partie de l’équipe de bonnetiers
qui, chaque semaine, règle, répare et met en service de nouveaux métiers.



Visites, démonstrations et apprentissage



     Les visiteurs sont amenés à comprendre la fabrication d’une chaussette, du tricotage au formage. Les visites de groupes s’effectuent sur rendez-vous.    


 Nous accueillons les scolaires
qui nous montrent aussi le travail effectué en classe sur la bonneterie après leur visite.
 

Nous exposons aussi dans d’autres lieux,

ci-contre dans l’église de Dival près de Villenauxe-la-Grande.

Nous apprenons à remmailler sur un robot « Rosso »


 

Réserve, inventaire et étude du matériel

 Notre réserve est importante et fort riche. Nous possédons des métiers de bonneterie (tricoteuses, formes, couseuses, remmailleuses, bobineuses, etc..) de la matière et des produits se rapportant à la bonneterie (séries de chaussettes, corsets, gaines, mannequins, fils, tricots, etc..).


L’ensemble est inventorié, numéroté, décrit et photographié. Nous mentionnons aussi son histoire et son intérêt dans des fiches dont un exemplaire est accroché au matériel et un autre conservé dans les classeurs, fiches qui sont également l’objet d’une mise en mémoire numérique.


Chaque semaine une équipe, note, décrit et photographie tout le matériel acquis par l’association.


Ces données seront mises en fiche, complétées par une étude détaillée de chaque matériel. Le document final sera consultable sur place ou sur Internet.
u premier plan, remise en état de marche
d’un métier circulaire  « Degageux »

Réglage d’un métier « Esta »
afin de réaliser du Jacquard, en arrière plan




  

Tri d’aiguilles
  
Inventaire scientifique

de nos collections
Etude et inventaire

du fonds Jacquemard-Olympia.


romillypatrimoine © tous droits réservés - Mentions légales - Contact -

Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site