Recherche

 2000- Création de l'association  A l'origine, un groupe de bénévoles sensibles à la conservation et à la préservation du patrimoine romillon décide de fédérer leurs énergies. 
 2001

Entreposage
et visites occasionnelles




 

En janvier  les métiers  reçus en dons furent regroupés dans les locaux de la BJCP.

Cette ancienne usine de bonneterie  réalisait des sous-vêtements et du chaussant. Elle ferma ses portes en 1984.

La ville de Romilly-sur-Seine devint propriétaire de ce site.

La partie neuve au fond abrita l'espace muséal jusqu’en septembre 2008.


 




Sous les sheds*, nous avions stockés les métiers non présentés au public.



*Les sheds sont les toits en épis des usines de bonneterie, à l'origine un terme décrivant les toits des usines anglaises
 2002

Ouverture occasionnelle

 

Le musée a ouvert ses portes au public,
exceptionnellement le 8 mai 2002 pour 5 journées seulement. Plus de 700 visiteurs parcoururent ses allées.

Ce succès nous décida de poursuivre l'aventure avec l’accord de la municipalité.

  
Une vue de la toute première disposition interne.

Nous n’occupions qu’une surface de 150 m2.

Nous ne possédions pas encore de métiers récents et modernes.
 2003

Afflux de dons en matériels



  Les sociétés Olympia et Doré Doré nous donnèrent

 des Komet, des Esta, des Lonati et des Colosio

que nous avons installé au centre de l'espace de la BJCP
 2004

Remise en état de fonctionnement d'une partie du matériel






 
  La mise en place


des « Stibbe », « Degoisey » et « Komet »

 avec un système d’axe, de poulies et de courroies
pour les faire fonctionner

occupa toute l'année
 2005

Sécurisation du lieu de visite



  La sécurité fut notre préoccupation.

 Nous avons décidé de mettre des protections, des barres de sécurité provenant de l’usine Barbara,
autour des métiers qui fonctionnent.
 2006

Nouveaux dons



  Nous avons hérité de la société Olympia d’un San Giacomo et de nouveaux Esta.
 2007

Aménagement d'espaces thématiques




 Espace caoutchouc

Espace confection

 Deux espaces furent réalisés






« caoutchouc » (ci-dessus)  et « confection »  (ci-contre)








à l'endroit même où la marque « Coq Sportif »
fut créée à Romilly-sur-Seine.








 2008-2009

Déménagement



Chaussette cachou

Premiers métiers circulaires mus par axe,courroie et poulie

 En juin 2008, les pièces de

 «l'Espace Vivant de la Bonneterie Romillonne»

furent installées dans les locaux de la société Olympia

située avenue J. M. Jacquard à Romilly-sur-Seine.

Histoire de la bonneterie romillonne et de la chaussette cachou (ci-contre)












Premiers métiers circulaires
mus par axe, courroies et poulies.
(ci-contre)

  
 
Métiers bâtis bois,

dont certains construits à Romilly-sur-Seine au XIXème ou début du XXème siècle.
  Allée des Komet, Esta, Lonati, Colosio et San GiacomoAllée des

Komet, Esta, Lonati, Colosio et San Giacomo.
  Espace du Tricot élastique
Espace du tricot élastique


fabrication d’une gaine.
 
 La plus grande chaussette du mondeExposition de

la plus grande chaussette
tricotée au monde

dans l’espace confection.
 2010
  
Réinstallation des matériels
et des espaces thématiques  
 

Depuis le 1er juillet ,
les métiers et tous les matériels du musée sont entreposés dans une ancienne usine Olympia, rue du colonel Fabien, qui est actuellement propriété de la ville de Romilly-sur-Seine.

En attendant l'Espace vivant de la Bonneterie romillonne est fermé au public.
 2011

Suite de la réinstallation 
 
  Une réflexion est menée sur la réalisation d’un nouvel espace muséographique dans de nouveaux locaux encore incertains.


Les travaux de classement, de tri de matériels et de remise en fonctionnement de quelques métiers, vont bon train.

Le "Musée vivant de la Bonneterie" romillonne est  toujours fermé au public.

L'espace est ouvert  2 jours en septembre pour les Journées du Patrimoine
  2012

Aménagement de l'espace 
 
   La Ville de  Romilly-sur-Seine officialise
la mise à disposition d'un espace de l'ancienne usine Olympia, rue du Colonel Fabien.

Espace partagé avec un futur musée de la Résistance et un entrepôt des services de la ville.
 Les réflexions sur l'aménagement continuent.

 "L'Espace vivant de la Bonneterie"  est  encore fermé au public.

Des visites sur rendez-vous et pour des groupes restreints commençent à être assurés.

L'espace est ouvert 2 jours en septembre pour les Journées du Patrimoine
 2013

Amélioration de la présentation,
structuration de nouveaux espaces. 
    Création d'un espace de travail pour les groupes, d'un espace d'exposition temporaire, d'un nouvel espace thématique avec les ciriers puis paraffineurs.
Ouverture à des groupes occasionnels et pour les Journées européennes du Patrimoine
 2014

Ouverture officielle en avril
(ouvert d'Avril à fin O
ctobre)

Logo
   du nouvel "Espace vivant de la Bonneterie"
 uniquement pour les groupes sur demande
et lors des Journées Européennes du Patrimoine  
  









romillypatrimoine © tous droits réservés - Mentions légales - Contact -

Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site